Le TALO ou TALOA : A la base, le pain du pauvre au Pays Basque

Si aujourd’hui le Talo revient à la mode, il est surtout consommé pendant les fêtes, comme un en-cas entre amis, il était à la base la pain du pauvre que l’épouse préparait pour son homme qui allait travailler dans les champs…  Parce qu’à Hitza Hitz on aime bien manger également, on vous délivre ici la recette. 

Ingrédients :

  • 400 gr de farine de maïs grand roux «basque»

  • 180 gr de farine de blé

  • Environ 300 ml d’eau tiède

  • Une pincée de sel

  • 200 gr de Xingar (ventrèche)

  • 300 gr de fromage de vache du Pays bien évidemment

Préparation :

  1. Mélanger les farines et le sel dans un récipient.

  2. Faire un puits et ajouter petit à petit l’eau. Mélanger avec les mains jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Former une boule. Mon amis Ernest, le fils de Txomin Arrambide, l’ancien Maire de Urepel, dont nous avons déjà parlé ici, me disait : « la boule…elle doit faire 125 gr…pas plus, pas moins… » et la laisser reposer 1 heure.

  3. Préchauffer la plancha.

  4. Pendant ce temps, pour la garniture, faire cuire le xingar (ventrèche) dans une poêle et couper en tranches le fromage de vache.

  5. Séparer la pâte en plusieurs parts égales. L’étaler au rouleau ou à la main, pour obtenir une galette d’environ 5 mm d’épaisseur.

  6. Huiler légèrement la plancha, mettre le talo et laisser cuire 3-4 minutes. Retourner et mettre la garniture. Lorsque le fromage est fondu replier en deux le taloa et on egin (bon appétit en euskara) !!!.

Après vous pouvez également le considérer pour ce qu’il est, à savoir un pain, donc il peut accompagner tous vos plats… Il est très bon pour accompagner une assiette de xipirons à l’encre également…

Ernest Arrambide, devant le Talotegi, institution Bayonnaise qu’il fonda en 1993.