Le réfugié… la pépite ou la réflexion du jour

Le réfugié… la pépite ou la réflexion du jour

Comme indiqué dans l’introduction rapide, de ce court métrage… il a été réalisé sans aucun comédien, avec l’aimable concours de la population Basque, de la gendarmerie et de la douane. J’y trouve une certaine ironie dans ce descriptif… pas vous ?

Dans ce court métrage, on retrouve tout… le Basque d’Amérique, la parole du Basque, Hitza Hitz, le code d’honneur, mais aussi une représentation de l’etxe autour de la cuisine et de l’amatxi, dont les sasi doivent pas être loin….  Le titre, qui nous renvoie à une situation étrange… qui est finalement le réfugié ? alors dans les années 50 ? et aujourd’hui en 2018…. 

Déjà évoquer dans les années 50 le thème d’émigration…   Pour une fois qu’on commence l’histoire dans un « saloon » américain pour finir dans une ferme en Euskal Herria et pas le contraire… voila une approche intéressante.. vous ne trouvez pas ?

De mauvaise foi ? certes, … fier ? bien évidemment..