Aux USA, la journée de Christophe Colomb remplacée par celle des peuples natifs.

Cette année, une partie des États-Unis n’a pas considéré ce lundi comme la Journée de Christophe Colomb (Columbus Day). Des dizaines de villes américaines ont préféré célébrer la Journée des peuples autochtones (Indigenous Peoples Day). En plus de San Francisco, Cincinnati, Seattle, Phoenix ou encore Los Angeles, des États entiers, tels que le Minnesota, l’Arkansas, la Floride, le Texas, le Kansas, le Michigan, le Vermont et l’Oregon, ont participé à ce changement de tradition.

Historiquement, «Columbus Day» commémore la date à laquelle Christophe Colomb aurait débarqué aux Amériques. Mais, pour ses détracteurs, il célèbre un génocide de masse et la colonisation des Amérindiens qui vivaient sur le sol américain bien avant l’arrivée de l’explorateur. Cette journée, qui tombe le deuxième lundi du mois d’octobre, a été instaurée en 1892 par le président Benjamin Harrison et a obtenu le statut de fête nationale en 1934 sous la présidence Franklin D. Roosevelt.

Pour cette nouvelle édition, certains États ont choisi de fêter des célébrations encore plus ciblées que la Journée des peuples autochtones. Hawaï a par exemple célébré le «Discoverers’ Day» dans le but d’honorer les explorateurs polynésiens qui ont découvert les îles hawaïennes, selon CNN. Le Dakota du Sud a, quant à lui, commémoré le «Native American Day», autrement dit la Journée des Amérindiens. Source: Figaro Marie Boetti

Souvenez vous, HITZA HITZ avait pris parti avec son fameux t-shirt Christophe Colomb 12 octobre 1492…BARKATU !

Et vous ? qu’en pensez-vous?

Pour information, il nous reste encore quelques T-shirts de cette collection en promotion, exclusivement sur le site internet.

15 euros au lieu de 35 euros